Avignon "off" : Poésie au cœur

Quand m'embrasseras-tu ? de Mahmoud Darwich. Mise en scène de Claude Brozzoni. Théâtre de la Manufacture. Tél. : 04 90 85 12 71.

IMG_6364.jpg Dans le foisonnement du Festival, aussi bien « in » que « off », trouver des spectacles qui en reviennent aux fondamentaux du théâtre, et tout simplement à la parole humaine débarrassée de toute afféterie et scorie, apporte une salutaire bouffée d'air. Quand m'embrasseras-tu ? du poète palestinien Mahmoud Darwich disparu en 2008, mis en scène par Claude Brozzoni, fait incontestablement partie de cette catégorie de spectacles. Une grande voix se fait donc entendre par l'entremise tout à fait remarquable de la Compagnie Claude Brozzoni au sein de laquelle opère un trio majeur, Abdelwaheb Sefsaf – à la présence forte n'obérant en rien son extraordinaire souplesse, qui emporte l'adhésion – à la fois chanteur, comédien, musicien, et ses camarades musiciens de plateau, Georges Baux et Claude Gomez. À ce trio il faut ajouter un quatrième participant,Thierry Xavier, peintre et signataire de la scénographie avec le metteur en scène. Ensemble ils ont aménagé un espace surélevé fermé par un mur sur lequel est inscrite au début du spectacle un texte du poète racontant comment, mettant « un terme violent à son enfance », il a entendu pour la première fois le mot « Liban ». Durant tout le spectacle Xavier Thierry recouvrira le mur de dessins, peintures, textes, contrepoints ou affirmation dessinée de la parole du poète dite, chantée, psalmodiée par Abdelwaheb Sefsaf. S'opère sur le plateau un subtil tissage entre la parole, le chant, la musique et l'image pour dire l'exil, la souffrance, la colère et l'amour, toute la poésie de Mahmoud Darwich. Un spectacle tenu, rythmé dans son déroulement avec finesse et intelligence. Voilà qui nous change de quelques grosse machines avignonnaises.

Jean-Pierre Han

Photo © Marc Limousin

admin